Rencontre avec Hélène Lefeuvre

helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-2

On débute cette nouvelle série d’articles sur les rencontres de personnes talentueuses, créatives et inspirantes en commençant par Hélène Lefeuvre et son travail dont je suis tombée amoureuse. Vous avez surement dû remarquer ses jolies créations à la Des Petits Hauts, rue Keller. C’est donc tout naturellement lors de mon passage à Nantes que je suis passée la rencontrer dans son petit atelier, c’est-à-dire son chez elle. Sous la véranda, on a papoté de notre vie, de nos vacances à Nantes et de son parcours. Rien de très formel, pas de questions préconçues, c’était plutôt une discussion sympathique, une rencontre quoi !

helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-3helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-5helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-6helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-16helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-13helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-14helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-15

Ses débuts

Après s’être cherchée, avoir hésité entre l’enseignement et la création, Hélène est aujourd’hui designer textile free-lance. Elle a fait de longues études : une double formation de créateur/concepteur (DSAA mode et environnement à l’école supérieure Duperré) et de designer textile (ENSCI – Les Ateliers).
En 2005, elle s’associe avec sa camarade et amie Hélène Lemaire pour des projets et collaborations.

Elle revient vers l’enseignement, en faisant partie de l’équipe pédagogique du département Design Textile de l’ENSCI, ce fut une expérience enrichissante, mais à la fois frustrante pour Hélène qui avait besoin de se tourner vers la création. C’est lorsque son compagnon lui propose de partir vivre à Nantes qu’elle décide de se jeter à l’eau, elle commence alors ses jolis tissages. Parallèlement, elle conçoit et réalise encore aujourd’hui des prototypes tissés destinés à l’industrie ainsi que des motifs, gammes de couleurs, tendances et récemment des textiles sur mesure pour les professionnels de la mode et de la maison.

Ses inspirations

Il y a bien entendu les savoir-faire traditionnels tels que la vannerie et l’artisanat textile, avec toutes les différentes techniques de tissage et de tressage selon les pays et les époques : les khadis indiens, les nattes et paniers africains, les tapis boucherouites berbères, la vannerie d’Asie, l’artisanat Hmong, les tissus à carreaux, les motifs de Minä Perhonen, Marimekko, le travail textile de Sonia Delaunay, celui d’Hella Jongerius, la broderie d’Altoon Sultan, l’univers très épuré et poétique de Sholten & Baijings…
Hélène aime beaucoup les confrontations, les hybridations et les contrastes de couleurs, de matières…c’est d’ailleurs ce qui ressort dans ses créations.

Parmi ses autres sources d’inspirations, il y la peinture, le dessin de certains artistes qui la touche comme Cy Twombly, très expressive, Pierrette Bloch, graphique… Robert Rauschenberg… Elle est aussi totalement en admiration devant les dessins d’enfants et je la comprends.
Chez les designers, elle est fan du travail de Patricia Urquiola qui mêle techniques traditionnelles et modernité par les formes et matériaux utilisés. Un mélange fait toujours de façon personnelle et expressive.
Il y a aussi Petra Blaisse du studio Inside Outside avec sa sublime utilisation expérimentale du textile en architecture, un travail fantastique.

Ses créations

En observant les bouteilles de scoubidou vintages qu’Hélène a eu l’idée de créer ses bouteilles tressées, des objets décoratifs mêlant les matières et les couleurs : de l’osier, des fils de scoubidou et du verre. Pour réaliser ses magnifiques créations, Hélène chine des contenants de formes et de tailles différentes. La couleur est omniprésente dans le travail d’Hélène, intense ou douce, elle est bien là. Pourtant elle doit se confronter aux limites des couleurs des fils de scoubidou, qui n’ont pas toutes les nuances qu’elle aimerait. Chaque bouteille est le fruit d’une expérimentation, d’un tâtonnement. Elle fait et défait les fils de ses bouteilles si le résultat ne lui convient pas. Ce processus est long mais nécessaire, parce qu’Hélène créé des bouteilles originales et uniques. Effectivement elles pourraient être réalisées sous le même modèle, le prix en serait différent lui aussi, mais quel intérêt ?!

helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-9helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-8helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-17helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-45helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-18helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-22

Son atelier

Lorsque j’ai é Hélène, celle-ci s’est excusée de ne pas me recevoir dans un “vrai” atelier. Mais il n’y avait pas à s’excuser bien au contraire, près de ses proches et dans une certaine intimité, c’est encore mieux ! Hélène crée chez elle, sous sa véranda. Pas loin de sa pièce de vie où se trouve sa petite famille et juste en face de son jardin, un entre-deux créatif. Une pièce pleine de couleurs et joyeuse. On y trouve une haute bibliothèque avec tout plein de trésors, d’objets chinés, de souvenirs, de livres, de dessins…et le bureau face à la verdure. Un joyeux petit bazar comme je les aime…. Des métiers à tisser, des bobines, des fils, pas de doutes nous sommes bien chez une designer textile ! Sur un buffet ancien trônent des bouteilles chinées et à côté ses créations, un avant/après intéressant !

helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-33helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-32helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-24helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-28helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-36helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-34

Ses projets

Repérée par les filles de chez Des Petits Hauts, son travail a été exposé dans la boutique rue Keller, dans la partie jardin où se mêlent mini cactus, jolis pots,  aquarelles, céramiques mouchetées et rotins tissés…des créations et objets poétiques d’artistes vraiment douées que j’affectionne particulièrement. C’était en avril 2015, elle côtoyait  la papeterie de Season Paper, les coussins de Walkie Talkie, les céramiques de Ben Fiess, les bijoux d’Après Ski, Les Herbes de Paris, Les Petites Emplettes, Elise lefebvre, Hartland Brooklyn et Caroline Gomez.

Elle sera présente à la Paris Design Week du samedi 5 au samedi 12 septembre 2015 aux Docks, à la Cité de la mode et du design. Avec Hélène, on a pas mal de parler des difficultés de se faire connaître quand on est jeune designer, de percer dans le milieu. Il faut toujours être optimiste, se remettre en question, innover…une franchise et une simplicité qui font qu’avec Hélène, on discute vrai, pas besoin de chichi, de beaux discours pour nous vendre son travail. On est aussi dans la réalité : être jeune designer c’est difficile, un parcours du combattant! Hélène a choisi de prendre le temps, de réfléchir, de profiter de l’instant présent, c’est bien ça le Slow Design, non? Privilégier le bien-être, le fait main, l’unique à la production de masse, réfléchir à son produit mais surtout suivre son instinct, faire et défaire…c’est ça le processus de création. Hélène crée des objets poétiques, des objets pour s’inspirer, pour rêver…

Vous pouvez retrouver les créations d’Hélène à la boutique à Paris, au concept store à Nantes, concept store dont je vous parlerai bientôt. Hélène réfléchit à l’idée d’un e-shop et je ne manquerai pas de vous informer de son ouverture si elle se lance. En attendant, vous pouvez la retrouver sur son . Merci à Hélène pour sa gentillesse et sa disponibilité. <3

helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-30

helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-29 helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-31helene-lefeuvre-lili-in-wonderland-26

Aurélie

Aurélie, 30 ans, passionnée de déco, de jolies choses, d’art, de voyages …

YOU MIGHT ALSO LIKE

6 Comments

  1. Répondre

    mulotb

    26 août 2015

    Je ne connaissais pas et c’est une très belle découverte ! c’est ravissant ce qu’elle fait !

    • Répondre

      Aurélie

      30 août 2015

      Contente que tu l’ai découverte ici 🙂

  2. Répondre

    lafilleapanier

    26 août 2015

    Vraiment chouette d’en connaitre sur elle je l’ai découverte lors de l’expo Klin d’oeil et j’ai accroché tout de suite c’est tellement joli !! Merci de partager votre rencontre devait être vraiment sympa !

    • Répondre

      Aurélie

      30 août 2015

      Oui très 🙂 J’adore Hélène et son travail ! Hâte de la retrouver à la Paris Design Week

  3. Répondre

    Véronique de Berenice Big Blog !

    26 août 2015

    Une belle rencontre ! merci !

    • Répondre

      Aurélie

      30 août 2015

      Avec plaisir 🙂

LEAVE A COMMENT

www.best-mining.com.ua/komplektuyushie-dlya-maininga/kabeli-i-perekhodniki-dlya-maininga/raizery/

our company steroid-pharm.com

подробнее webterra.com.ua